meditationfrance


Interview de Paule Salomon

Paule Salomon

Paule Salomon, vous proposez un séminaire cet été qui s'adresse aux hommes et aux femmes sur les thèmes conjoints de la sexualité et de la spiritualité. J'ai vu sur votre site que vous utilisez "les 112 Méditations tantriques", pouvez-nous expliquer de quoi il s'agit ?

Les 112 méditations tantriques ou le vijnana-bhairava fait partie de ces livres mythiques dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Nous disposons en France de plusieurs traductions dont celle de Pierre Feuga et de Lilian Silburn. C'est un livre qui m'accompagne au quotidien depuis des années. L'esprit de ces 112 méditations se retrouve commenté et développé par Osho dans le livre des secret, commenté par Daniel odier, par Barret par Papin. C'est le joyau du tantra. Les exercices sont parfois surprenants, ainsi l'éternuement devient une voie d'accès à l'éveil, mais aussi les cinq sens sens et l'acte sexuel. Notons que quatre exercices seulement concernent directement la sexualité ce qui donne une idée plus juste de la place de la sexualité dans le tantra. En séminaire c'est la pratique qui est essentiel et ce livre est pour moi comme un guide, la garant d'une essence.

Vous êtes Philosophe et thérapeute de formation, pourquoi allez-vous chercher des outils dans le Tantra et les spiritualités orientales, est-ce que la philosophie occidentale n’a pas traité autant que possible de l’amour, du bonheur, de la vie et de toutes les grandes questions existentielles ?

Les philosophies occidentales sont souvent mentales, elles n'introduisent pas à une pratique. Elles ne cherchent pas à établir une jonction entre le corps et l'esprit. La noblesse de l'interrogation, du doute critique, de l'élaboration théorique ne sont pas à mettre en cause Soulever de grandes questions sur le temps et l'espace, sur la mort et la vie , penser par soi-même permettent de s'ouvrir, d'expanser sa vision de l'individuel à l'universel. Nous cherchons tous à respirer entre la sagesse et l'amour entre la petite conscience de son nombril et la grande conscience de l'infini. Mais la réponse des philosophies orientales concerne la présence au Soi et le développement du corps subtil. Aujourd'hui je considère que la transformation de soi, la libération, passe par une conjugaison entre l'élucidation du passé, le développement créatif du masculin et du féminin et la révélation du Soi, noyau de l'être. Quand le silence habité transparaît dans la parole.

Vous avez écrit il y a plusieurs années un livre qui s’intitule « La Sainte Folie du Couple » qui est une cartographie des étapes de développement du couple. C’est donc un sujet que vous avez beaucoup étudié, quel est le secret d’un couple harmonieux si on devait en citer que un ? Et qu’est qu’un couple peut attendre du séminaire « Femme Solaire/ Homme Lunaire » que vous proposez en sept 2008 ?

Le propre du secret est de ne pas se dévoiler par les mots mais de se délivrer progressivement par l'expérience. je peux quand même dire qu'un couple harmonieux dans la durée est constitué de deux personnes qui se donnent mutuellement assez d'espace pour se permettre d'évoluer, mais aussi au-delà de la personne, de deux êtres qui communiquent subtilement et qui s'ouvrent l'un à l'autre dans une conscience fine. L'aspect thérapeutique concerne l'explotation réciproque qui se joue entre deux égos en quête d'affirmation et souvent en situation de rivalité. Dans le séminaire femme-solaire, homme lunaire le dépassement de la lutte des égos est amorcé. Sur cinq jours une circulation énergétique ardente et joyeuse permet une conjonction entre sensualité et élévation.

Voici une question qui me parait essentielle : Qu’est-ce que le désir ? Les enseignants spirituels disent souvent que nos désirs sont la source de « nos problèmes » d’égo. Comment appréhender le désir sexuel et le désir d’amour qui sont si puissants en nous ?

Tout désir est dans son essence un appel pour retrouver le soi et l'unité perdue. A mon seul désir. Ce contact intime change tout. La multiplicité des désirs se résorbe dans une harmonie de couleurs pour former un bouquet qui est ordre, sens et beauté. Le désir est en nous comme l'énergie lovée du serpent, il se lève sauvagement et se canalise pour nous conduire vers ce nous-même, à nous même inconnu. Il comporte un danger d'inondation, il peut dévaster une vie mais aussi la fertiliser. Le risque du désir nous rend vivant. Apprenons à accueillir la vibration du désir, yeux ouvert et yeux fermés, comme une vague subtile qui érotise non seulement le corps physique mais aussi le corps subtil. Désir de peau et désir d'âme. Deux mystères s'effleurent. Le désir nourrit l'amour et l'amour cultive le désir. Le désir porte l'instant et l'amour l'éternité. Le désir reçoit l'éternité de l'amour et l'amour le sens de l'instant. C'es la relation sexe-coeur ou sexe, coeur-tête.
Cet échange construit la relation.

Mais souvent la source du désir se tarit sous l'accumulation des pierres de l'ego, la guerre d'amour fait place à la fusion. Le nettoyage des zones archaïques, la traversée de l’égo sont des préalables au développement d'un désir conscient: "viens , va vers toi"

Merci pour cette interview !


Paule SalomonPhilosophe, Paule Salomon enseigne le développement personnel dans un esprit socratique de questionnement et d'accouchement des êtres. Elle a enrichi son expérience par une recherche spirituelle depuis plus de vingt ans. Elle s'est formée aux principales techniques de psychotérapie et a réalisé la synthèse de ces différentes approches dans son creuset intérieur. Son travail est indépendant de toute appartenance religieuse ou philosophique. Elle ne transmet que son expérience et propose une voie du coeur, un art de l'être et un art d'aimer, enracinés dans la sagesse du corps

Visiter son site web : www.paulesalomon.org


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour