meditationfrance


A Naplouse, avec Amour
de Parmartha

naplouse

Osho a emmené beaucoup d'entre nous et notamment les chrétiens, les bouddhistes et les juifs sur de véritables " montagnes russes " entre 1974 et 1989.

D'abord, ce fut ce que je pourrais appeler la "pente douce " avec les superbes discours sur Jésus, les Hassides et Bouddha, et ensuite, seulement après sa longue période de silence en 1984, il commença à donner des " coups de bâton " sur les fondateurs des religions et les religions elles mêmes.

L'Islam a quelque part un peu échappé à cela mais à petites doses, Osho continuait bien à secouer l'arbre ! Je me rappelle cette histoire incroyable du Soufi Mansoor qui a été littéralement coupé en morceaux par les prêtres de l'Islam pour avoir seulement répété qu' " il était lui même Dieu ".

A cette époque là, je pensais que Osho attaquait des ennemies de la conscience qui avaient quelque part disparu, mais j'étais au combien dans l'erreur !

C'est très dur de se débarrasser d'une religion qui a été installée et conditionnée depuis la naissance et le véritable défi est de trouver sa propre religion et bien sûr c'est vrai que si on dit comme Mansoor que Dieu et nous sommes un alors il n'y a plus de place pour les intermédiaires entre Dieu et l'homme.

Je comprends que dans certains pays islamiques il est une offense punissable de mort le fait de se convertir à une autre religion. Il semble que celui qui abandonne une religion établie, celui qui dit que la religion est au service du Pouvoir et qu'il n'a rien à voir avec elle est beaucoup plus révolutionnaire et dangereux que celui qui est converti !

Et c'est cela qui rend à mon sens le message d' Osho si contemporain. Comment détruire le pouvoir des prêtres et des Imams qui prêchent et en fait encouragent l'intolérance et même la violence ?

Cela n'est possible que si l'édifice entier des " croyances " psychologiques est abandonné. Osho a toujours encouragé les hommes et les femmes à " expérimenter " Dieu par et pour eux mêmes. L'expérience est la seule chose qui compte pour le mystique alors que la croyance n'est en fait qu'une réaction du mental à l' insécurité du monde.

L'expérience du Divin nous libère pour toujours de la religion.

J'ai trouvé assez extraordinaire dans ce contexte de trouver un peu de lumière dans cette folie en apprenant qu'une personne , Mariam Nour a un programme quotidien sur une Télévision arabe par satellite (qui paraît-il est reçue par des millions de musulmans) dans lequel elle réfère souvent à Osho. Le journal Viha Connection dit qu'elle finit souvent son émission en proposant des livres d'Osho. Par ailleurs, 3000 livres ont été commandés récemment par une grosse librairie au Liban et Mariam Nour essaye actuellement de faire traduire de nombreux livres d'Osho en arabe.

Une autre histoire a aussi retenu mon attention. Une jeune fille de Naplouse essayait désespéramment de recevoir un texte d'Osho. Mais le service postal américain a refusé de la poster car ils considèrent que Naplouse est un territoire israélien occupé. N'est-ce pas incroyable ! Finalement le journal Viha a envoyé des textes d'Osho par l'intermédiaire d'un contact canadien....ouf, merci encore ! Le Canada n'a pas encore attrapé le virus fondamentaliste !

Osho aimait à dire combien il était important de s'assurer que ces " paroles " atteignent chaque coin et recoin de cette planète et cela dans toutes les langues et il a donné cette grande responsabilité à ses sannyasins.

Peut-être que la diffusion de ces paroles est maintenant plus important que jamais et le Texas autant que Téhéran devraient être la cible.

Parmartha

ce texte est traduit de l'anglais et a été publié en mai sur le site www.sannyasnews.com


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour