meditationfrance



Comment Osho est arrivé	dans ma vie ?

Vous trouverez sur cette page des récits de personnes qui racontent comment Osho est arrivé dans leur vie.

Vous pouvez vous aussi nous envoyer votre histoire par email

barre

paule lebrunCe fut l'évènement majeur de ma vie.
Par Paule Lebrun

J'étais une jeune journaliste intellectuelle très impliquée dans ce qu'on appelait alors "le changement de paradigme" et complètement donnée à la Contre Culture de l'époque. Je dirigeais un magazine alternatif au Québec, Main Mise Rézo, qui cherchait à mettre ensemble le "magique" et le "politique." C'était aussi le début de la psychologie humaniste et du mouvement des femmes, dans sa phase viscérale de libération.
Ce mouvement de libération était proche de mon coeur. J'étais anarchiste, anti-autorité et particulièrement anti-guru.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

manishJe me suis senti reconnu comme guérisseur authentique... par Manish

J'étais déjà un guérisseur quand un jour deux personnes habillées en rouge sont venues demander un soin et m'ont posé quelques questions sur mon travail, comment je travaillais, qu'elle était ma vision de la vie et après cette rencontre, beaucoup d'autres personnes habillées de rouge sont venues me voir et m'ont expliqués que leur Maitre s'appelait Bhagwan Shree Rajneesh, qu'il était indien et que nous avions une vision identique. Cela ne m'interpellait pas beaucoup, un Maître qu'est-ce que c'est qu'un Maître?
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

saritaRivière de béatitude... par Ananda Sarita

Le voyage fortuit qui m'a conduit à Osho a eu beaucoup de "coïncidences", des repères qui m'ont aidé sur mon chemin. J'avais 13 ans, j'ai rencontré un artiste de renommée mondiale qui m'a dit: "A partir de toutes mes diverses expériences de vie, je peux vous conseiller cette phrase unique de sagesse ; allez avec le courant. Ne la remettez pas en question, suivez-la tout simplement."
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

shantidharm en 1980J'ai trouvé le paradis ! par Shantidharm

En 1980, je suis au Canada en Colombie Britannique. J'y suis pour la saison de juin à octobre à cueillir les fruits. Cela me permet de gagner de l'argent pour continuer à voyager. Je suis un vrai hippie voyageur, depuis 3 ans je voyage ici et là dans le monde et j'apprécie énormément ma liberté. Début octobre arrive et Clive, un américain, se joint à l'équipe qui récolte les pommes. Il est très sympa et sa philosophie de vie est : Enjoy yourself! Prends plaisir avec toi-même.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

ambuLa joie de vivre... par Deva Ambu

C'était les années 70, je vivais à Paris depuis 5 ans, j'allais à un concert de musique classique indienne à Chartres et au retour, dans le bus, j'ai rencontré un sannyas, il revenait de l'ashram de Pune en Inde. Le lendemain, j'ai rencontré aussi des amis qui revenaient eux aussi de l'Inde. Je suis allé faire la méditation kundalini d'Osho et cela m'a beaucoup touché.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

ALOKMa rencontre avec Osho...
par Alok Samadhana

C'est d'abord une rencontre avec la femme avec qui j'allais partager 25 ans de ma vie et qui allait devenir la mère de notre enfant
Au début de l'année 1980 je l'accompagnais dans des groupes de bio-énergie proposé par un sannyas, disciple d'Osho, je découvre alors la méditation Dynamique, Nadabrahma et les Zikhrs des soufis.
Ensuite un voyage en Inde avec un livre d'Osho entre les mains , « Je suis la porte » me fait comprendre que la spiritualité peut se distinguer de la Religion, ça me touche et me plait beaucoup, mais mes pas ne me conduisent pas encore à Poona auprès d'Osho.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

"Relation est un verbe" par Krishna Prem

J'ai rencontré Marcia sur la piste hippie au début des années 70, à Venice en Californie. Nous sommes partis ensemble en Inde sur deux billets aller simple car nous n'avions pas assez d'argent pour acheter deux billets aller-retour ... c'était simplement deux billets aller simple vers l'aventure ou c'était rien ... en tout cas, nous vivions de l'amour. Notre première maison ensemble dans Mère Inde a été sous un arbre de noix de cajou à Arambol, une plage vierge à Goa, (rappelez-vous que je parle ici des années 70), avant de se diriger au nord de l'Himalaya. En plein milieu du chemin, nous avons rencontré Osho et nos vies ont changé à jamais.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

Osho

POUR EN SAVOIR PLUS SUR OSHO

pointSa vision

pointMéditations Actives

pointThérapies Méditatives

pointSes livres

pointCentre international de méditation

pointIls parlent d'Osho...

pointQu'est-ce qu'un Sannyas ?


barre

arshiEnfin le retour à la Source !
Par Arshi

Ma première rencontre avec l'énergie d'Osho, à l'époque Bhagwan Shree Rajnessh, c'est faite quand j'ai découvert la méditation "Dynamique" à L'Espace du Possible en 1980.
A la fin de la méditation, c'était ouaaahhh. C'est ça ! J'ai trouvé comment méditer ! Ca me convient. C'est génial ! C'était comme un voile qui s'ouvrait sur une autre réalité. J'étais traversée par une immense joie. Et le lendemain, je découvre la méditation "Nataraj". Pareil OUaaaahhh ! A l'époque je n'avais pas ces mots dans ma tête : "Ici et maintenant" mais c'était ça. En quelques minutes, je quittais une vieille peau et me retrouvais propulsée dans l'Ici et Maintenant.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

khiradMa rencontre avec la vision d'Osho
par Khirad

Son message me parait si moderne, si attirant ! Je décide alors de partir en Inde en juillet 1994, à la « commune internationale d'Osho » pour expérimenter par moi-même.
Je sais déjà que Osho, « l'homme », est mort en 1990 mais on me dit que le centre est encore très vivant, que c'est un lieu où on peut grandir en conscience, se transformer.
Quand j'arrive dans le centre de méditation à Pune, je suis immédiatement touché par le campus qui est magnifique ; la végétation est tropicale, les infrastructures sont modernes (le lieu est dirigé par des occidentaux et des indiens).
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

jagranRetour à ici & maintenant, oh oui !
par Jagran

A l'âge de 29 ans, j'ai connu le paroxysme d'une dépression et j'étais prêt à mettre fin à mes jours.
Jusqu'à présent, je ne cherchais que la reconnaissance de ma famille, un travail prestigieux, devenir quelqu'un d'important, le respect de tous…comme de nombreuses personnes de nos jours. Ceci ne me mena qu'à des échecs et fut la source d'une immense frustration. Je sentais que toute cette vie jusqu'à présent avait été perdue, que je ne faisais que compromettre ma propre vérité et je me posais la question du sens de la vie.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

deepakTon nouveau nom sera
Swami Prem Deepak…

Fin 73, mon agence de publicité me vire. Pour faire des économies, suite au premier choc pétrolier. Je suis stupéfait, mais cela me réveille. J'étais comme "hiberné". Je pars pour "l'Esalen Institute" en Californie, la Mecque du développement personnel, du travail sur soi j'y reste un an, je fais des tas de groupes. Je me forme à l'Encounter, la Gestalt, deviens un "Group Leader", un Thérapeute.
Autour de moi on parle voie Tibétaine, Zen, Gourous, Sai Baba, Muktananda.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

chintaAu-delà du passé... par Veet Chinta

En 1980, j'avais 28 ans, j'avais mon master en poche, mon brevet pédagogique pour l'enseignement secondaire et je venais d'être nommée à vie pour un poste d'enseignante de français et d'histoire au collège secondaire de La Planta à Lausanne. Ma vie était-elle déjà finie ?
Pour améliorer ma communication avec mes étudiants, je m'étais inscrite à des ateliers de dynamique de groupe et de bioénergie. Vous vous en doutez, loin de me perfectionner comme prof parfait, je me suis mis à danser de tout mon corps et à hurler plus fort que tous les autres que j'existais.
> Cliquez ici pour lire la suite

barre

 

 

> Accueil meditationfrance