meditationfrance

Les archives de Meditationfrance

Pourquoi la violence ?

Loup Blanc

Entretien avec Loup Blanc

Dans cet entretien, Loup Blanc nous propose d’observer comment opère la violence en nous et dans le monde. Mais comment en finir avec celle-ci ? Tout simplement, par un vrai travail d’introspection car en chacun de nous se trouve la clé. À la fin de cet entretien, Loup Blanc nous offre une pratique aussi simple qu’efficace pour atteindre la Paix intérieure…

► Bonjour Loup Blanc ! Vous avez choisi d’aborder aujourd’hui le thème de la Violence et ainsi de parler des derniers attentats !

Oui, il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet. On pourrait philosopher sur les raisons qui poussent les humains à donner libre cours à la violence… Mais cela ne ferait aucunement avancer les choses. Débattre avec les mots reste un processus uniquement intellectuel.

► Mais pour comprendre une chose ne faut-il pas d’abord la discerner intellectuellement ?

On peut. Mais, à vrai dire, il existe deux voies, l’une est intellectuelle et l’autre est celle du cœur !

► Pouvez-vous nous entretenir de ces deux voies ?

Comme je viens de le dire, nous avons deux voies ; l’une est celle de la raison qui est la voie de l’intellect et, l’autre, est celle du cœur qui est la voie de la Compassion. Nous pouvons, d’ailleurs, soigner énormément de choses et de phénomènes cycliques par cet acte de Compassion.

► C’est vrai que vous allez faire une initiation d’été où il va être question de la compassion et de certaines pratiques que vous donnerez le moment venu ?

Entretien avec Loup Blanc Chaman sur le karma - Chamanisme de l'OrigineOui. Vous me direz… la Compassion, ce n’est pas un sujet nouveau. Mais, ce qui êtes différent c’est la pratique que je vais donner.

► Que pensez-vous de toute cette violence et de la peur des gens?

Je pense que c’est malsain. Cette violence et cette peur entrainent une programmation dans l’esprit des gens. Comme je le disais dans une autre interview sur les attentats, le véritable Islam se veut non-violent. Ses croyants se sentent jugés, observés et pourtant ils ne sont pas à mettre dans le même panier que les fanatiques religieux, ou plutôt fanatiques politiques. Dans le dernier article sur ce sujet, j’ai dit que la France serait frappée ; elle le sera encore. C’est une guerre d’usure. Et psychologique.

► Alors comment peut-on sortir de tout ça ?

En premier, il est bon de ne pas craindre le terrorisme, de ne pas entrer dans une phobie du style « un terroriste à chaque coin de rue » ! Ne pas avoir peur parce que vous allez croiser une personne habillée dans son habit traditionnel, qu’elle soit Arabe, Africaine ou même « Blanche ». L’habit ne fait pas le moine ! Vous connaissez aussi cette expression : « La peur n’évite pas le danger » ! Je dirais même que la peur le programme et, au bout du compte, ce qui nous faisait tellement peur est bien sûr arrivé quand on s’y attendait le moins…

► C’est vrai ! Et chacun de nous a pu constater ça à un moment de sa vie… Que pouvez-vous proposer pour les gens qui viendront lire votre interview ?

Je peux leur expliquer une pratique qui balaye devant soi, c’est-à-dire que cette pratique va programmer notre vie d’une façon quantique. Lorsque la peur n’est plus là, que pouvons-nous craindre ? Mais approfondissons le sujet de la violence ! Quand je vois ce que l’on fait subir aux animaux, je ne m’étonne pas du tout de voir ce que les humains sont capables de se faire entre eux. Ne dit-on pas que l’homme est un loup pour l’homme, « Homo homini lupus est » ! A partir de là, on peut effectivement dire que l’homme est le pire prédateur ou ennemi de son semblable…

► On voit tous les jours des exemples de cette violence…

Oui ! Il n’y a pas de quoi s’étonner de voir autant d’atrocités dans le monde quand on voit ce que l’on fait subir aux animaux ! On peut se demander si dans l’humain il n’y a pas un virus, ou alors s’il est tout simplement sadique et sans conscience. Bien sûr, je ne vais pas mettre tout le monde dans un même sac. Il y en a qui défendent la cause animale, et c’est bien, mais s’ils veulent vraiment être intègres, ils doivent comprendre la nécessité de supprimer l’alimentation carnée. Car défendre la cause animale et, en même temps, se remplir le ventre des animaux, c’est juste un peu hypocrite…

► Peut-être n’ont-ils pas fait le rapprochement ?

Sûrement. Ou alors, ils ont peu de conscience. Bon, revenons à nos moutons si je peux dire, c’est-à-dire, à la violence… Elle est partout. Quand vous regardez le football, il y a souvent de nombreux blessés et même des morts. Je ne comprends pas pourquoi ce jeu n’est pas interdit. Sûrement parce que ça rapporte beaucoup d’argent… Il y a une arène, des spectateurs, et enfin, des gladiateurs qui sont les joueurs… En fait, nous sommes toujours au temps de Rome. Bon, vous me direz, il y a des milliers d’euros en jeu… La violence, c’est de l’argent, et l’argent, c’est de la violence. Pour tant de billets on peut même tuer ! Tout dépend de comment on voit l’argent…

► Comment ça ?

Eh bien, les armes se vendent bien ! Si nous prenons l’exemple de la chasse… Combien d’armes se vendent chaque année ? et combien de munitions et de permis de tuer ? La mort rapporte. De même que les catastrophes ; les journaux en raffolent. Tels des vautours ils fondent sur l’information et vous la balancent aussitôt. La violence va de pair avec la peur ; la peur se vend très bien aussi, et par la peur on manipule intelligemment ; les guerres aussi sont bien pensées. La Peur est une arme pour les gouvernements, ils s’en servent très bien pour passer des lois, pour mieux nous gouverner. La Peur, la Violence, la Mort, tout cela se vend bien. Les catastrophes aussi, du moment qu’il y a la Mort, la Peur etc.

guerre

► Vous voulez dire que toute cette société est basée sur ces trois principes ?

Je ne dis rien, je constate. Et vous devriez en faire de même. Vous savez, quand on ouvre les yeux très tôt comme ça été mon cas, il est très difficile de vivre au milieu de la manipulation collective. Quand on voit tout ce Jeu et Je (l’ego) en action, on se demande si on n’est pas tombé dans un asile de fous. Remarquez, je dois être le plus fou de tous, car j’essaye de sortir les fous du cercle infernal de la folie. Ce qui, croyez-moi, n’est pas une mince affaire !

► Pensez-vous que cette violence se terminera un jour ?

J’en suis sûr ; cette Violence se terminera un jour, oui ! Avec la disparition de cette Humanité, car les hommes auront détruit cette terre. Donc, je ne me trompe pas du tout en vous disant ça. En attendant, la France sera encore touchée par le terrorisme. C’est une escalade… je pense qu’octobre et novembre seront les deux mois où il sera bien de faire attention là où il y a foule, dans les transports en commun, le bus, et surtout le métro.

► Vous dites qu’il peut y avoir un attentat prochainement ?

Oui. Un ou plusieurs, avions, trains ou métros. Plus le métro car beaucoup de personnes prennent celui-ci pour de multiples raisons. Je veux juste prévenir de ça ; je le sens, ce n’est pas terminé, bien au contraire, je le respire, c’est dans l’air.

► Ce n’est pas réjouissant !

Non, ce n’est pas réjouissant… Ce monde est un peu Fou. Tout va toujours plus vite, les jeunes communiquent par mobiles ou autres, les rapports humains sont plus éloignés… Bon, ce n’est pas une généralité. Mais un jour, à l’aéroport, j’ai même vu un couple communiquer par tablette ! (Rires)

► En évoquant d’autres attentats les gens vont avoir peur de sortir ou de prendre le métro ou d’autres moyens de déplacement, non ?

Je ne veux pas créer un vent de panique. C’est déjà assez la panique comme cela ; donc, loin de moi cette idée. Mais je veux prévenir de cette possibilité, elle est dans l’air, je la respire comme je disais tout à l’heure. J’avais déjà annoncé les autres attentats, donc là, je vous dis, écoutez votre intuition, elle vous dira ou fera en sorte que vous ne vous trouviez pas à certains endroits.

► Mais comment peut-on enrayer cette escalade de violence ?

C’est une chose difficile, car toute l’humanité est dans cette danse sans le savoir. La violence est en tout le monde. Nous en avons la preuve tous les jours. Un jour, même, sans y prendre garde, elle remonte à la surface et on ne sait pas pourquoi. Bien sûr, il y a des êtres non-violents. Nous devons tout faire pour transformer cette force destructrice en force créatrice. Cette chose n’est pas facile, mais l’humanité peut y parvenir si elle le désire vraiment.

► Comment faire ?

Eh bien, il s’agit de voir sa propre violence et de désamorcer ses propres bombes. Cela se fait par le Pardon, qui est la part du Don en chacun de nous. Ensuite, il faut mettre de l’Amour là où il ne se trouve pas, nous devons éclairer nos zones d’ombres, les clarifier, les comprendre, les assumer. Il ne s’agit pas de les renier car elles sont là, elles nous montrent le travail à effectuer sur nous-même.

► Vous dites que le Pardon et l’Amour peuvent changer le programme d’une personne, c’est bien ça ? ?

Non seulement je le dis, mais je l’affirme ; tous ces problèmes que vous voyez sur cette terre viennent que les Hommes ne s’aiment pas. En considérant l’autre comme un ennemi on perd de vue la réalité, c’est-à-dire que le seul ennemi à combattre c’est Nous-Même ! Il n’y a pas et n’y aura jamais d’autre ennemi que Nous-Même !

► Ça me semble difficile à faire comprendre, surtout qu’il est tellement facile de tomber dans le jugement !

Oui ! l’être est divisé, la religion est divisée, la politique est divisée, la médecine est divisée ; dans cette dualité macabre, l’unité est reléguée à la seconde place. Qui tire les ficelles de tout ceci ? Qui est au-dessus de vos têtes pour diriger vos vies ? Ouvrez vos yeux car il est temps de les ouvrir, sinon vous allez rester aveugle jusqu’au jour de votre mort ! En fait, cette humanité est zombifiée depuis de nombreuses années. L’ère des machines a pris possession de l’homme/femme ; le progrès ne devait être là que pour rendre libre l’humain, mais le progrès a enchaîné l’humain. La violence est le principal plat des médias, la peur est le dessert de ces mêmes médias : Guerre = Violence = Peur = Soumission

bagarre

► Vous nous annoncez un avenir pas très joyeux…

C’est sûr que je n’ai pas le langage New-Age qui vous dit que tout est beau, tout est joie ! (Rires) Je ne dis que ce que je vois, ce que je sens venir, et cela vient assez vite. Mais n’ai-je pas dis aussi que nous pouvons changer de réalité ? Pas celle du monde, mais la nôtre ! Car pour changer le monde il faudrait que chaque conscience et inconscient soient focalisés sur un thème particulier… Voyez-vous vraiment chaque humain de cette terre faire cela ? Non, il ne faut pas rêver… c’est impossible. La seule chose que nous pouvons faire est de nous changer nous-même, en appliquant les conseils de personnes avisées. Attention, je ne dis pas de suivre ce que je dis ! Je ne cherche qu’à informer. Mais si vous pouvez entendre raisonner ce que je dis dans votre cœur et comprendre qu’il est temps de ne plus dormir, d’ouvrir les yeux, alors, cela est bien. Tout le monde a ce Pouvoir en lui, celui de Changer de Réalité ! Nous devons mettre dehors cette violence qui est logée dans notre cœur, notre pensée. Nous sommes faits à l’image d’un Dieu, et je ne parle pas du Dieu des religions, mais d’un Dieu qui est pur Amour et qui laisse le Libre arbitre à ses enfants.

► Oui, tout paraît facile pour celui qui a les yeux ouverts ! Mais c’est un long processus que celui de la transformation de notre condition d’ignorant à celui de connaissant, n’est-ce pas ?

Oui, ce processus se nomme Alchimie ; nous sommes tel un alchimiste qui transforme le plomb en or. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Mais quand ce processus est entamé, alors des aides invisibles nous aident à cette transformation cellulaire. Toute cette Violence qui loge dans l’homme/femme doit se transformer inévitablement en Amour et en Compassion. Avec l’aide de la Bénédiction cela va très vite, car nous sommes tous des alchimistes et des magiciens, il suffit de s’ouvrir à cela. Nous pouvons changer le Monde. Mais veut-on vraiment le changer ? Là, est la question qu’il faut se poser.

► Oui… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Beaucoup de choses sont en Jeu. Pouvoir, Argent, Soumission, Manipulation… font partie de ce grand jeu mondial, où ceux qui sont à la base de la Pyramide ne sont que les victimes, le bétail, les laissés-pour-compte. Mais si la pyramide n’a pas de base elle ne peut avoir de sommet, car tout repose sur la base. Le Peuple est la Base de cette Pyramide Mygale. Vous comprenez que cette pyramide n’est pas la bonne ? Tout étant faussé nous regardons le problème à l’envers ; nous devons rétablir certaines vérités pour que l’humanité puisse sortir des griffes de cette dualité manipulatrice, sortir du grand sommeil dans lequel elle est plongée. La Violence, la Peur, la Guerre se vendent bien ! Sortez de ce Cercle illusoire, réveillez-vous, vous qui dormez ! Ce message, je le répète depuis de nombreuses années. N’ayez pas peur, ne répondez pas par la violence ! soyez observateur de votre vie et de tout ce qui vous entoure ! et comprenez cet immense jeu de l’oie au milieu duquel vous vous trouvez ! Libérez votre Pardon et votre Amour ; dites merci à la Vie et pour tout ce que vous avez reçu en bénédictions ou en épreuves car ce ne sont que les deux faces d’une même médaille. Je souhaite pour vous le meilleur ! Il est là, juste devant vous, en vous ! il a été toujours là et il sera toujours là ! Je vous souhaite de trouver la vérité, celle qui libère, celle qui donne confiance et qui vous permet de voir une autre réalité.

► Pensez-vous que 2017 sera plus positif, que les gens auront compris, que l’humanité tournera davantage son regard vers le beau et le vrai ?

Je pense qu’il est vain d’attendre que le monde change ou que l’humanité change, que 2017 sera plus positif ou que le regard sera davantage tourné vers le beau ou le vrai. Tout cela est une pure illusion et une perte de temps. Le changement vient de chacun, chacune ; il ne peut se produire de l’extérieur ; le changement vient toujours d’une prise de conscience et émerge depuis l’intérieur. Seule la prise de conscience par la réflexion de ce qui se passe vraiment dans le monde ou de ce qui se passe en moi amène cela. Suis-je heureux de voir toute cette souffrance ? Suis-je responsable de toute cette souffrance ? Voilà les questions qu’il faut se poser. Ensuite, que puis-je changer là où je suis ? Comment le faire ? Je voudrais vous dire ceci avant de conclure… Dites-moi… Combien de « Oui » et de « Non » vous dites dans une journée ? Si vous répétez le mot « Oui » dans le sens positif, vous développerez un bon optimisme. Prenons un exemple : Oui à la vie, Oui à tout ce que je vis en ce moment, Oui aux autres, quand ils me demandent un service… Et observez, à l’inverse, quand vous dites « Non », Non à la vie, et à tout ce que je vis en ce moment, Non aux services que me demandent les autres. Ce « Non » vous renferme dans votre coquille de plomb. Mais un « Non » peut devenir positif aussi… Par exemple, Non à la maladie, Non à la violence, Non à l’ignorance… De même qu’un « Oui » peut devenir négatif, comme par exemple, Oui à la maladie, Oui à la violence et à l’ignorance…

► Je comprends… Le « Oui » et le « Non » dépendent de la conscience que l’on met dans ces deux mots, c’est bien ça ?

Exactement ! (Rire) Quelle force mettez-vous dans vos mots ? Là est la question. Comment employez-vous le Verbe qui vous traverse tous les jours et qui s’exprime par les mots ? Nous devons soigner les Maux par les Mots ! La Violence est là, ainsi que l’insécurité puisque la violence amène cet état d’être. Ensuite vient la peur, puis le rôle de victime, suivi par le jugement, le racisme, et tout cela amène à la vengeance qui s’exprime toujours par une grande ignorance des Lois de Dieu.

► Alors, concrètement, que peut-on faire dans ce monde ?

Comme je l’ai dit, changer le Monde et amener l’Humanité à voir autrement est impossible. Cela ne se fera jamais sur cette Terre, il y a trop d’enjeux politiques et religieux. Et puis ceux qui sont derrière tous ces systèmes, ne veulent pas que cette humanité soit meilleure, bien au contraire, pour eux elle est bien comme elle est, car violence, guerre, maladie, peur et soumission servent leurs intérêts. Il faut bien comprendre une fois pour toutes que tous les changements politiques sont inutiles, ce ne sont que de vains discours pour endormir les électeurs. Rien ne change à part les présidents, ministres… La situation reste la même et vous savez pourquoi ? Parce que ces gens-là sont pauvres en esprit, ils ont une pauvreté intérieure, et le monde lui-même a cette même pauvreté intérieure. Nous pourrions avoir différents systèmes politiques, voire sociaux, que cela ne changerait en rien l’état du monde. Tant que nous ne regardons pas notre pauvreté intérieure, rien ne peut changer ! Donc, la Violence sera toujours là, la Guerre aussi, la Peur aussi, et la Soumission aussi. Sauf si nous nous tournons vers ce nous-même que nous ignorons. Ce Moi-Même que je ne veux pas voir, que je fuis, ce Moi-Même que je ne veux pas entendre en me voilant la face. En fait, il n’y a qu’une personne à soigner c’est ce Moi-Même, ce côté sombre que nous devons voir et comprendre et bien sûr assumer pleinement. On a beau paraître devant les autres, si ce côté crie en nous, nous serons toujours prisonnier de nous-même, entravé par tout ce côté que l’on cache et se cache.

► Vous dites que ce Moi-Même est responsable de tout ce qui se passe sur notre planète ?

Non seulement je le dis, mais je l’affirme. Oui ! ce Moi-Même, ce côté de nous qui crie dans le silence de notre âme, ce côté de nous qui souffre de cette solitude, ce Moi-Même qui veut s’échapper et qui ne veut plus se regarder en face, est responsable de tout ! Oui, il est la souffrance, oui, il se fait violence ! Ce Moi-Même est cet Enfant qui est prisonnier de ses propres croyances et de celles qu’on a mises en lui ! Il faut se pardonner pour avancer librement, il faut savoir se Pardonner ! La plupart des gens courent après la richesse extérieure, mais ils feraient mieux de développer la richesse intérieure, car elle donne un grand pouvoir à l’âme. Certes, nous avons besoin d’argent pour vivre, la société est faite de telle manière qu’il nous faut travailler pour manger et avoir un toit au-dessus de nos têtes. Mais, en fait, si je bloque votre respiration pendant un certain temps, la seule chose qui sera importante pour vous sera de respirer ! Où sera donc l’importance donnée à l’argent à ce moment-là ? Elle sera inexistante. Trouvez la Richesse Intérieure et vous serez toujours dans un bonheur éternel. Croire en la politique ou en la religion ne changera nullement le Monde. Depuis que l’humanité existe, il n’y a que des guerres de religions, des guerres politiques. Alors il faut cesser de croire à ces deux fléaux et croire plus en une communauté mondiale qui serait ancrée sur le bien-être de chacun, où le profit ne serait pas une course à la destruction. Mais, là encore, c’est une utopie ; sortons du rêve, de cette toile d’araignée tissée par des gens qui ne pensent qu’à s’en mettre plein les poches sans penser aux autres ! Sortons de cette violence psychique dans laquelle nous sommes tous plongés ! Ouvrons notre cœur à l’univers et l’univers nous donnera ce que l’on veut si nous sommes en accord avec sa Loi d’Amour.

► Merci Loup Blanc d’avoir partagé cela avec nous ! Pourriez-vous donner une méditation ou un exercice qui permette justement de s’ouvrir à l’univers ?

Bien sûr ! Commencez par vous asseoir confortablement… Écoutez votre respiration, juste là, observez l’air qui passe par vos narines. Il entre et il sort. Ne faites aucun effort en cela, laissez faire… Observez en même temps votre posture, vos pensées, mais n’attachez aucune importance à ce phénomène de pensée, ni à la posture, ni aux douleurs physiques. Soyez juste dans votre respiration, et dites ceci intérieurement pendant l’inspir : « SOIS EN PAIX ET SACHE QUE JE SUIS ». Et pendant l’expiration vous faites de même en répétant intérieurement : « SOIS EN PAIX ET SACHE QUE JE SUIS ». Calmement, lentement, soyez UN avec cette affirmation. Faites cela 30 minutes le matin et 30 minutes le soir. Si vous pouvez même, une heure le matin et une heure le soir. Faites-le ! Vous sentirez en vous une grande Paix, et une présence se réveiller jour après jour, vous n’aurez plus peur, vous serez calme et rayonnant. Avec cette affirmation ou mantra vous vous connectez à votre partie spirituelle la plus haute et la plus vraie. Faites comme si une voix vous parlait, la voix de « Je Suis » en vous qui vous parle et qui vous dit : « SOIS EN PAIX ET SACHE QUE JE SUIS » ! Recevez mes bénédictions et mes pensées lumineuses dans la paix de Je Suis.

Pour plus d’informations visitez le site web :
www.chamanisme-origine.fr


Suivez meditationfrance sur twitter

Suivez Meditationfrance.com sur facebook