meditationfrance


 


L'héritage Amérindien
au service du 21ème siècle

duboc

par Gislaine Duboc

La vie est étonnante. Qui aurait pu prédire qu'un jour, le savoir des « peuples premiers » serait porteur d'espoir pour le 21ème siècle ?

Leur héritage a survécu à l'extermination quasi totale de leur population. « La Grande Parole » comme ils aiment l'appeler, a voyagé jusqu'à nos jours.

Nous sommes de plus en plus nombreux à la recevoir car elle est porteuse d'espoir dans ce monde si dur. Leur vision de l'univers rejoint les connaissances de la physique quantique, ils deviennent, après avoir été des primitifs, des précurseurs. Leurs rites et coutumes sont une vraie médecine pour notre âme malade et notre état émotionnel gorgé de stress.

héritage

Comment cela à t'il pu être possible ?

Il fut un temps ou les humains étaient comme le chat qui joue et tue la souris parce qu'il est programmé pour cela. Au tout début du Monde, nos ancêtres Adam et Ève ne se posaient aucune question. Ils évoluaient comme l'ensemble de l'univers, au rythme d'une programmation universelle : extension, domination, destruction. Quelles que soient les espèces, les éléments, du plus grand au plus petit, même les systèmes solaires… sont conditionnés par ce principe.

Quelques exemples : Quand le gui colonise un arbre, il le tue et meurt avec. Lâchez des rats sur une île, ils mangent tout puis se mangent entre eux.

Plus prés de nous, l'homme a colonisé la planète, il épuise et détruit ses ressources (comme il l'a déjà fait, à petite échelle sur l'île de Pâques.) Il est l'esclave de cette dynamique inconsciente : « extension, domination, destruction. » Il mourra après avoir abattu le dernier arbre et péché le dernier poisson ou mangé son dernier semblable.

héritage

Il n'y a ni bien, ni mal, c'est un mouvement naturel.

Pourtant, nous sommes capables d'agir autrement, c'est le Miracle!

L'humanité est sortie du programme universel pour devenir force de proposition, elle a fait mentir Einstein qui disait : « Un jour, les machines pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais en poser aucun » C'est pourtant ce qui est arrivé à notre espèce. L'humain s'est dissociée du système et a imaginé un autre possible : Celui d'apprivoiser l'univers plutôt que de le soumettre et disparaître, comme bien des espèces avant lui.

héritage

Etre en mesure d'observer un système et décider d'en choisir une autre …c'est le miracle, car nous sommes devenus Co créateur de notre destin.

Cette mutation a donné naissance à la philosophie, la spiritualité, les sciences, et dans tous les pays à toutes les époques, les religieux, les philosophes, les scientifiques ont essayé de modifier la trajectoire de l'humanité et de la détourner de la pulsion de mort. Hélas, ils n'ont jamais pu influencer le déterminisme mortifère de notre espèce et au contraire dans certains cas, leur parole fut utilisée pour le favoriser.

peuples

Cependant, certains peuples premiers ont faillit réussir. Comment?

Le principe de l'expansion, c'est la domination de l'un par rapport à l'autre. Les Guaranis et bien d'autres ont su contrôler ce principe destructeur en érigeant un autre principe. Comme le rapporte Pierre Clastres en parlant d'eux :« L'Un, c'est le mal, le bien, c'est être ceci et en même temps cela. »

Si les anthropologues ont été étonnés en découvrant ces sociétés « sans état » c'est qu'ils n'imaginaient pas que cela puisse être volontaire. C'est pour cette raison qu'on les appelait les peuples primitifs. Les découvertes de Pierre Clastres ont révolutionné la vision de l'occident sur les civilisations Amérindiennes ? C'était bien leur choix d'ériger « la société contre l'état » symbole de l'épanouissement du « Un » qui favorise les désirs d'expansion, de domination et finalement de destruction.

Ils ont crée des outils de vigilance pour lutter contre l'émergence du « Un » , qui se cache dans la bravoure exceptionnelle , le pouvoir religieux, le commandement d'un valeureux guerrier , la nouveauté technologique… Leur choix fut de canaliser l'expression individuelle afin d'éviter l'asservissement. Ils ont préféré s'ouvrir aux expressions multiples du monde et s'y connecter sans aucune hiérarchie. C'est ce savoir vivre dont on a tellement besoin aujourd'hui.

héritage

Comment recevoir cet héritage dans notre vie personnelle? Comment trouver l'Amérindien qui est en nous.

Ce qui se passe dans l'univers existe à l'échelle de l'individu.

Exemple : Quand la partie qui représente « le travail » ou « le besoin de plaire, » ou « celui de s'enrichir, de réussir encore et encore etc.… prend les rennes d'une vie, elle finit par occuper toute la place. Elle emprisonne l'individu dans une ligne droite ou le temps court toujours devant lui. Elle maintient la pression sur ce coureur de fond en lui donnant un sentiment de puissance, de domination, dont il devient dépendant. Le plus grand stress, pour ce marathonien, sera d'être rejeté de cette dynamique expansion, domination, destruction qui rejoint celle de l'humanité.

Les populations Amérindiennes offrent des outils puissants pour changer cela.

La connexion chamanique, c'est le moyen de ne pas céder à la tentation de la verticalité, de veiller à ne pas privilégier la part de vous qui deviendra votre dictateur. C'est s'ouvrir à d'autres multiples à l'intérieur de soi, mais aussi à l'extérieur. C'est rééquilibrer l'ensemble de votre être et vous ouvrir à un monde plus vaste et plus libre.

Ce dont je suis convaincue, c'est que cette pensée, cet autrement, est en nous, il vit et peut s'incarner en chacun. Le monde du vivant est infiniment plus grand que celui de la seule expression humaine. Vous pouvez voyager dans ces différentes contrées, apprendre l'essence de la vie et avoir moins peur de mourir. Vous découvrirez la richesse et la joie de l'altérité. Là où le combat s'arrête, la jouissance de vie peut exister.

Sortir du programme, c'est le don que nous avons reçu, à chacun le choix de lui donner vie. Si vous avez le désir de travailler ce don, je vous propose une formation en trois ans pour développer le néo chamane qui dort en vous.

Formation a la pratique néo chamanique.

formation

1ère année acquisition d'un médiumnité plurielle: Elle doit vous permettre de voyager autant dans un caillou, une plante, un bijou une autre dimension…C'est l'éveil de l'ensemble des canaux sensoriels pour naviguer dans la trame du vivant. Cette ouverture vous donne l'aptitude nécessaire pour initiation a la philosophie et aux rituels des peuples amérindiens.

elle est un préalable essentiel pour poursuivre l'information :

2ème année Initiation aux rituels et Médecine Amérindienne Travail sur la mort, la beauté, les ancêtres, les mondes parallèles. Rituel de passage en fin de cycle.

3ème année devenir Praticien néo–chamanique. L'enseignement se fera en partie en forêt puis dans les villes et les lieux pollués. C'est la connexion avec les blessures de la terre et les nouvelles formes du vivant. Faire parler le goudron, le béton, le monde du fer, les déchets, qui font aussi partie de vous est indispensable pour découvrir les médecines utiles à notre époque.

gislaine dubocGislaine Duboc

la chamane et la psy
Depuis plus de 20 ans elle associe les techniques analytiques et émotionnelles, aux rituels amérindiens. Elle a trouvé dans l'approche chamanqiue l'art d'épanouir ses dons médiumnique et de channeling et grâce à la PNL l'art de pouvoir modéliser ses aptitudes e mles enseigner Elle propose une formation originale au néo chamanisme
plus d'infos voir www.gislaine-duboc.fr


Suivez Meditationfrance.com sur facebook