meditationfrance


Interview des deux fondateurs de Meditationfrance

Emmanuel MoulinJean-Claude Dumont

Emmanuel Moulin et Jean-Claude Dumont

A l’occasion des 10 ans de Meditationfrance.com en janvier 2010

Question : Le magazine web Meditationfrance.com existe depuis 10 ans et on peut dire aujourd’hui qu’il est connu et lu par un vaste public francophone (environ 600.000 lecteurs par an) qui s’intéresse donc à la spiritualité contemporaine, comment expliquez-vous ce succès ?

Emmanuel : Nous avons proposé quelque chose qui n’existait pas en France. Ce magazine web n’appartient à aucune catégorie, il n’est ni bouddhiste, ni religieux, ni alternatif, ni ésotérique, ni sectaire et pourtant c’est bien un magazine de spiritualité pour l’homme et la femme d’aujourd’hui !

Lorsque nous avons créé Meditationfrance, il me semble que la demande était déjà là pour un magazine différent, qui propose des enseignements et des pratiques spirituelles mais qui soit aussi moderne, interactif, jeune, dynamique avec des articles, des vidéos, des interviews pour aider à vivre avec plus de joie et d’harmonie.

Ce n’est pas évident de vivre heureux, surtout dans le monde d’aujourd’hui ! (rire)

Par la méditation, en devenant vigilant, notre stress, notre anxiété, nos peurs se ralentissent, voir même disparaissent. Nous devenons alors plus sereins et plus gracieux.

Tout le monde cherche consciemment ou pas ce bien-être intérieur...

C’est ce qui explique le succès je crois, qu’en penses-tu Jean-Claude ?

Jean-Claude : C'est aussi parce que Meditationfrance est un site ouvert à tous les courants de la méditation, de la spiritualité et du développement personnel.
Il présente régulièrement des informations qui sont en accord avec la vie d’aujourd’hui.
Sur Meditationfrance il y a beaucoup d'outils pour aider à trouver son bien-être intérieur : un livre, un CD de musique, une technique de méditation, une pratique de yoga, un stage de tantra, de thérapie, de chamanisme, un voyage à caractère spirituel, une vidéo interview, un massage, un produit particulier, une danse, un horoscope, un article... etc. Meditationfrance est en mesure de donner une réponse à nos recherches sous des aspects divers, sous des couleurs variées, c’est sa force et sa richesse.

Meditationfrance est une sorte de grande vitrine où nous mettons des rubriques et des articles d’informations sur les principaux thèmes de la spiritualité.
Tout cela est enrichi chaque mois par les articles/interviews de notre magazine mensuel et tout au long de l'année par tous nos annonceurs et partenaires qui exposent leurs produits et activités.

Meditationfrance est également très bien référencé sur les moteurs de recherche ce qui lui permet d’être bien trouvé par les internautes qui recherchent de l’information sur la méditation et la spiritualité en général.

Le succès est aussi dû à notre dynamisme et à notre présence. Nous avons crée un magazine mensuel qui donne aussi un bon rythme au site.
Meditationfrance a beaucoup évolué au fil des années et il est sans cesse en phase de développement et nous le mettons à jour continuellement.

Question : Vous avez parlé déjà un peu de la vision de la spiritualité, pouvez-vous expliquer un peu ce que signifie pour vous « être spirituel » en 2010 ?

Jean-Claude : Etre spirituel c’est être soi-même, c’est vivre en accord et en harmonie avec soi.

Chaque être humain a un talent particulier, un potentiel à réaliser. Etre spirituel c’est trouver, réaliser et vivre son potentiel.

Etre spirituel c’est en fait quelque chose de très ordinaire, c’est vivre sa vie de tous les jours avec totalité, c’est accepter tout ce que la vie nous mets devant, c’est apprendre, grâce à la conscience et l’observation de soi, à se connaître à travers nos actions et relations quotidiennes.

L’extérieur n'est que le miroir de notre vie intérieure... si nous changeons intérieurement cela affecte également l’extérieur. Une personne qui est contente, satisfaite, en paix avec soi-même, ne peut pas faire de mal, ne peut pas exploiter l’autre, elle ne veut qu’une chose, c’est que tout le monde découvre sa beauté intérieure car elle sait que la conséquence directe de cela c’est non seulement le bien-être individuel mais aussi le bien-être collectif qui en découlera tout naturellement.

Donc " être spirituel en 2010 " c'est s'occuper en priorité de soi-même, c'est mettre toute son énergie pour trouver son équilibre et sa paix intérieure car tout le reste arrive par conséquence. Il est totalement faux de vouloir d'abord changer les conditions extérieures, changer la société, changer les autres... La société cela n'existe pas ! Comment peut-on changer quelque chose qui n'existe pas ? La société est un ensemble d'individus, pour qu'elle change il faut que les individus changent, la société n'est que la conséquence de l'état d'être des individus qui la compose.

Emmanuel : Il y a beaucoup de malentendus sur la spiritualité contemporaine. Les gens connaissent surtout les vieilles religions organisées ou bien encore les nouvelles théories new age abracadabrantes sans parler de l’amalgame avec les sectes!

Ma compréhension est qu’ « être spirituel » signifie être « responsable de soi ». Il n’y a pas de Dieu, ni de Gourou sur lequel nous puissions rejeter notre responsabilité. En acceptant d’être responsable, alors la clé de nos actions est entre nos mains.
Regardez, tout le monde veut la liberté mais personne ne veut la responsabilité. Mais la liberté et la responsabilité vont ensembles ! Et oui!

Or, ces qualités intérieures ne peuvent naître que par la vigilance et la conscience et c’est là que la méditation joue un rôle essentiel. Plus nous sommes conscients, plus nous sommes responsables. C’est la seule clé que je connaisse pour vivre pleinement sa vie mais c’est aussi la seule véritable solution que je connaisse à toutes les crises de la société moderne.

Question : Pourquoi proposez-vous tant d’activités de développement personnel et de thérapie sur Meditationfrance ? Est-ce que la méditation ne suffit pas ?

Emmanuel : L’homme et la femme d’aujourd’hui vivent souvent avec un fardeau psychologique qui peut même être très souvent complètement inconscient. Nous avons besoin d’extérioriser nos frustrations, nos répressions, nos émotions, notre stress qui s’est accumulé pour redevenir innocents, libérés du passé. Le monde a bien changé depuis l’époque du Bouddha ou de Jésus. Aujourd’hui, nous avons besoin d’abord de faire des stages de développement personnel ou de thérapie pour préparer l’espace de méditation.

Et puis, même au niveau méditation, il y a de nouvelles méthodes de méditation qui sont plus actives, plus dynamiques et qui permettent d’évacuer le mal-être, le stress.

C’est une des rubriques les plus visitées du site... les gens pratiquent beaucoup ces méditations car ils voient des changements!

Donc, je résume : la thérapie au sens large prépare pour la méditation qui elle-même prépare pour l'éveil, la réalisation de soi. Notez que tous les enseignants spirituels ne cessent de nous dire que l’éveil n’est pas quelque chose d’éloigné de nous, d’inaccessible ou encore de réserver à des sages ou à des gens qui seraient « spéciaux ». C’est notre nature même, notre essence. C’est là, ici et maintenant.

Jean-Claude : Une chose importante à clarifier, Meditationfrance en tant que tel ne propose et n’organise aucune activité, nous mettons seulement à la disposition des visiteurs un calendrier d’activités pour le développement personnel.
Ce calendrier est alimenté uniquement par nos annonceurs et partenaires et il est donc très varié.

C’est à chacun de voir, de sentir et de trouver ce qui lui convient, pour certains la méditation suffit, pour d’autres non.

Question : Vous proposez plein d’enseignants spirituels, comment savoir s'il y a parmi eux des charlatans ?

Emmanuel : Bonne question ! Faites confiance à votre intelligence, à vos intuitions. Encore une fois, ne soyez pas naïf, mais ne soyez pas non plus parano !

Jean-Claude : En regardant derrière moi, je m’aperçois que pas mal de gens ont dit des choses qui m’ont touché et qui m’ont incité à chercher toujours un peu plus en moi-même pour y trouver mes réponses.
Certaines de ces personnes peuvent être considérées comme charlatan ou comme maitre spirituel éveillé... mais la réalité est qu'à un certain moment de ma vie, elles ont dit quelque chose qui m’a permis d’avancer dans mon chemin intérieur.

Dans la vie chacun, chaque chose a une fonction.

Notre voisin, notre femme, notre mari, notre ami, notre ennemi, tous sont en fait des grands enseignants spirituels sans le savoir. La vie elle-même est un grand enseignant spirituel, la vie de tous les jours contient tout ce dont nous avons besoin pour grandir.
Bien souvent nous allons chercher loin ailleurs les réponses qui se trouvent ici et maintenant juste devant notre nez !

Cette liste d’enseignants spirituels est simplement donnée à titre indicatif. Ces personnes, ces enseignants, peuvent nous aider à un certain moment sur notre chemin.

Question : Vous connaissez certainement assez bien maintenant le milieu de la spiritualité contemporaine, à quoi ressemble aujourd’hui la personne spirituelle ?

Jean-Claude : Je ne connais absolument pas le milieu de la spiritualité contemporaine, et je ne sais pas ce que cela veut dire. Le seul milieu que je connaisse est celui des gens que je cotoie chaque jour, dans l'endroit ou je suis, dans le village, dans la ville, dans le pays où je vis.

La dimension spirituelle est un potentiel qui dort dans chaque être humain. Nous sommes donc tous des personnes spirituelles. La personne spirituelle ressemble donc à n'importe quel être humain qui a réveillé ce potentiel.

Une personne spirituelle est une personne honnête et sincère, qui n’essaye pas de paraître ou de prétendre mais d’être tout simplement ce qu’elle est, en acceptant ses limites et ses imperfections. C’est aussi une personne qui ne parle qu’à partir de ses propres expériences vécues.

Il y a aussi des gens qui sont spirituels sans le savoir et d’autres qui pensent l’être mais qui ne le sont pas du tout.
L'ego nous donne une fausse image de nous-même, la personne spirituelle a le courage de voir et de reconnaitre cette fausse image, cela lui permet de sortir des griffes de l'ego et de rentrer dans un espace intérieur d'où émergera son vrai visage, sa véritable identité.

Emmanuel : Il n’y a pas de personne type. C’est une fausse idée. La personne spirituelle n’est plus du tout le jeune hippie des années 70 qui allait en Inde par exemple. C’est monsieur et madame tout le monde et c’est cela qui est incroyable!

Je constate qu’il n’existe pas de personne spirituelle type, de la même manière qu’il n’y a pas de personne type qui va chez le coiffeur. Je n’aime pas d’ailleurs cette étiquette de « spirituel ». C’est bien plus simple que cela. Certaines personnes ont compris aujourd’hui qu’elles peuvent pratiquer le chamanisme, la méditation, le chi kung, le reiki ou n’importe quelle activité lorsqu’elles en ressentent le besoin.

Leur seul point commun, je dirais que c’est cet intérêt pour la conscience et la relaxation mais extérieurement, les gens ont des boulots très différents, des vies sociales différentes, chacun a son parcours et sa manière de vivre sa spiritualité.

Question : Meditationfrance a une rubrique sur le tantra et la sexualité qui a beaucoup de succès, pourquoi ?

Emmanuel : D’après vous ? On a tous besoin de sexualité et d’amour ! Et, beaucoup de gens n’ont pas une sexualité ou une vie amoureuse satisfaisante et cela pendant la plus grande partie de leur vie. Et en plus, on vit dans une société qui met le sexe et le désir un peu partout, donc évidemment !
A l’école, on ne nous a jamais rien appris à ce sujet. Nos parents en parlaient très peu. Nous avons grandi avec des idées romantiques sur l’amour : Walt Disney !

Pas génial... rire !

En fait, lorsque deux personnes se rencontrent, c’est d’abord deux ego qui se rencontrent, donc pour ce qui me concerne, sans méditation, il est très difficile de s’ouvrir à l’amour et de grandir dans une relation.

C’est vrai qu’on travaille avec de nombreux thérapeutes du tantra qui proposent, je dois dire, un travail formidable ! J’ai moi-même participé à plusieurs séminaires de tantra et cela m’aide beaucoup dans ma vie intime.

Jean-Claude :
Une jeune femme sur une plage de l'Atlantique, contemple l'océan et rêve de l'Amérique.
Un marin qui passait par là lui dit; " Si vous voulez, mon bateau part demain pour l'Amérique, je vous cacherais dans une chaloupe, et tous les soirs je vous porterais à manger, et on fera l'amour .."
La jeune femme hésite mais le marin est beau, alors elle accepte et le lendemain elle embarque...
Une semaine passe, deux semaines passent, puis un mois passe.... deux mois passent...
Un jour la police maritime fait un contrôle et trouve la jeune femme dans la chaloupe,
" Non, non, ne me donnez pas à la police Américaine !! dit la jeune femme !"
" Mais quelle police Américaine ? Ici vous êtes sur la navette, île de Ré-continent, continent-île de Ré..."

Notre rubrique Tantra et sexualité a beaucoup de succès car j'ai travaillé pendant des années sur la navette, île de Ré-continent, continent-île de Ré..." (rires !!)

Question : Votre magazine de spiritualité propose aussi des articles de fond et d’actualité sur la société, les injustices, la crise écologique, les guerres dans le monde, les questions de santé publique, cela ne colle pas vraiment avec l’image de la personne « zen », détachée du monde ?

Jean-Claude : Nous vivons dans ce monde et il est donc tout naturel de parler de ce qui s’y passe.
On ne peut pas ignorer le monde car nous sommes une partie intégrante de ce monde.

Le détachement ne veut pas dire indifférence.

Le détachement ne signifie pas fermer les yeux sur ce qui se passe autour de soi. Le détachement c’est ne pas être affecté par ce qui se passe à l’extérieur.
Le bonheur et la paix intérieure d’une personne zen ne dépendent pas des conditions extérieures.
La crise écologique empire, la société devient de plus en plus violente, agressive et malade, les guerres continuent à proliférer, tout cela n’est certainement pas quelque chose qui lui fait plaisir mais en même temps tout cela n’affecte pas sa paix intérieure.
La personne zen sait au fond d'elle-même que la vie, que l’intelligence humaine un jour ou l’autre prendra le dessus et que tout changera pour le mieux... Elle sait que tout a besoin de temps pour mûrir, elle ne se préoccupe donc pas, elle observe et agit.

Pour une personne zen tout est parfait en ce moment même, tout est comme tout doit être. Si la vie est un chaos c'est parce que nous sommes un chaos à l'intérieur de nous-mêmes. La vie est en harmonie quand l'être humain est en harmonie avec lui-même.

La personne zen est et vit le changement qu’elle préconise. Par sa vie quotidienne et ses actions elle montre l'exemple sans avoir à le prêcher.

Emmanuel : Ma vision a toujours été de faire un magazine qui "associe Bouddha et Marx" ... Je veux dire par là un magazine où la parole est donnée aux maîtres spirituels et en même temps où on n'oublie pas le côté matériel de notre vie.

Il faut dire que j’ai été, avant de m’intéresser à la spiritualité, un économiste qui s’intéressait aux relations économiques internationales et aux jeux de domination entre pays, entre classes sociales.

Mon meilleur professeur a été Gérard Destanne de Bernis, un économiste fameux pour son approche marxisante et originale du développement. J’en garde un goût pour dénoncer les injustices et ceux qui exploitent la misère du monde!
Je sais le socialisme n’a plus le vent en poupe et c’est d’ailleurs une bonne chose mais il ne faut pas oublier que sa critique de la société et sa dénonciation des injustices sont en partie totalement valables, surtout à notre époque où tout tourne autour de l’argent et du pouvoir.

On ne peut pas méditer et ignorer le monde. Cela allait à l’époque du « moine » mais aujourd’hui, il nous faut à la fois méditer et partager nos valeurs dans la société.

Question : Meditationfrance a beaucoup évolué en 10 ans, vous avez crée une rubrique multimédia (vidéo et mp3) qui se développe bien, comment expliquez-vous cela ?

Jean-Claude : Le développement d’internet est rapide et constant, donc au fur et à mesure que nous développons Meditationfrance nous essayons d’utiliser au mieux les nouvelles technologies en matière de multimédia qui sont devenues plus facile à utiliser par le web grâce à l’amélioration des connexions qui sont de plus en plus rapides.
Le multimédia sur le web a pris une part très importante dans la manière de partager l’information. Le succès immédiat de Youtube en est l’exemple parfait.

Question : Quels sont vos projets à venir ?

Emmanuel : Nous allons continuer à développer le magazine web.

On aimerait bien aussi organiser un grand festival de spiritualité en France pour 2011 ou 2012. Quelque chose qui n’existe pas encore !

Un festival de la conscience et du partage qui serait entièrement gratuit pour les visiteurs et tous les musiciens, conférenciers, animateurs, partenaires.

On est train de chercher le lieu et de voir comment le mettre en place.

Jean-Claude : Il y a aussi des idées de radio internet, d’émission d’information hebdomadaire vidéo par le web...

Nous cherchons également un endroit à louer en France où toute l’équipe pourrait vivre et travailler ensemble autour de Meditationfrance.

Des projets aussi pour créer des antennes Meditationfrance dans diverses régions de France et dans les pays francophones, Suisse, Belgique, Québec, etc.

Organiser des week-ends ou des semaines de méditation.

J'ai tout l'équipement pour un studio amateur d'enregistrement 8 pistes qui pourrait servir un jour à enregistrer les musiciens de passage à meditationfrance, faire des sessions "live" et les publier sur le site, idée qui va de pair avec celle de trouver un endroit assez grand pour meditationfrance et son équipe.

Créer une boutique en ligne en collaboration avec certains de nos partenaires.

Nous avons récemment publié meditationquebec.com, pour les activités de méditation, le développement personnel et la spiritualité au Québec ; un site qui devrait se développer au fil des mois.

Les idées et les projets ne manquent pas... l'avenir nous dira ce qui se réalisera ou non.


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour