meditationfrance


La liste des produits chimiques utilisés dans les cosmétiques seraient dangereux pour la santé...

cosmétiques

Dossier Exclusif de notre rédaction

Tous les jours, nous utilisons des produits cosmétiques ou d’hygiène tels que les crèmes de soins, les dentifrices, les vernis à ongles, les déodorants, les lotions après rasage ou encore les lingettes pour le visage des Bébés…sans toujours savoir si c’est bon pour notre santé ou pas ?

En fait, la plupart des produits cosmétiques vendus dans les grandes surfaces sont remplis de produits chimiques : pour être précis, 70 à 90% de l’excipient des produits courants sont des ingrédients de la pétrochimie !

Le problème c’est que ces substances ont des noms « barbares ». Et qu’il faut souvent se munir d’une loupe et d’une bonne de dose de motivation quand on voit la taille des caractères des ingrédients !

Et puis, rien n’est jamais indiqué sur la possible toxicité de ces produits chimiques. Sont-ils nocifs pour la santé sur le long terme ?

Greenpeace dans son dossier Cosmetox sur le site web écrit :
« Tout notre système de réglementation des substances chimiques de synthèse repose sur le principe « c’est la dose qui fait le poison » (Paracelse, XVIe siècle). L’industrie se refuse à considérer les dangers liés aux molécules elles-mêmes pour se focaliser sur les risques (qui représentent la probabilité que le danger se transforme en impact avéré). À les entendre, tout ne serait donc qu’une question de dosage, et l’on peut incorporer des substances cancérigènes* dans le moindre produit de consommation à condition de respecter des normes fixant des seuils dits « sûrs ».

Cette approche néglige les effets cocktails (c’est à dire les interactions des substances les unes avec les autres) imprévisibles et la complexité des voies d’exposition, en particulier par contamination de l’environnement ou transfert de la mère à l’enfant lors de la grossesse ou de l’allaitement. »

Suite à une enquête d’une journaliste de "Que Choisir " Catherine Sokolsky il y a plusieurs années, une liste des principaux produits chimiques a commencé à circuler en France :

Phénoxyéthanol - Paraben- - DMDM hydantoin - PEG 200 - PEG 7 - PEG 12 diméthicone - PEG 40 - PEG 150 pentacrythyl - Lodopropynyl - Sodium hydroxide - Propylène glycol - Butylcarbonate - Diméthiconol - Parrafin - Cétrimonium chloride - TEA - Dodecylbenzenesulfonate - Laureth - CI 15985 - CI 16255 - CI 47005 - CI 42051 - CI 77007 Pentacyclosiloxane - Diméthicone cross polymère - Cyclohexasiloxane - Dyméthylsilanol hyaluronate - Silica diméthyl - Butylene glycol - Isobutyl paraben - Ethylparaben - Propylparaben - Silical dyméthyl - Sodium chondroitin sulfate - Méthylparaben - Alkylacrylate - Crosspolymer - Acrylates/C10-30 - Cyclométhicone - Glycol - Oleth-20 - Triethanolamine - Tétrasodium - EDTA - Propylène glycol - Ammonium acryloyldiméthyl - Taurate/VP - Copolymer

Dans cette liste, on trouve :

• Les parabens

Ce sont des esthers de l'acide parahydroxybenzoïque. Ce sont des conservateurs qui empêchent la croissance des champignons et des bactéries. Vous en trouverez dans la plupart des produits cosmétiques et d’hygiène. Certains affirment que cela pourrait avoir un lien sur le cancer du sein.

Certaines études pratiquées chez l’animal par des laboratoires ont montré que les parabens sont pratiquement non toxiques. Mais est-ce que l’utilisation de ces produits qui ont des parabens pendant 50 ans n’est pas nocive pour la santé ? A cette question, personne ne peut vraiment répondre…

Vous pouvez les repérer en voyant le mot « paraben sur vos produits : Methylparaben, propylparaben, ethylparaben…

  • Les PEG (polyethylènes glycols) et PPG (propylènes glycols)

Les PEG : (polyethylènes glycols) entrent dans la composition principale d’une majorité de gels douche, shampoings, savons… Ils sont obtenus à partir d’oxyde d’éthylène, toxique et inflammable. Ils provoquent des allergies et de l’acné et sont aussi soupçonnés d’être cancérigènes.

Les PPG (propylènes glycols) sont une forme cosmétique de l’huile utilisée dans les freins, fluide hydrauliques et antigels industriels.

  • Les tensioactifs

Ce sont les agents nettoyants et moussants dans les shampooings, dentifrices, savons, crèmes à raser, laits démaquillants, etc. Principaux tensioactifs : Sodium Lauryl Sulfate, Monoéthanolamine, diethanolamine, triethanolamine et les polyéthylenglycols (PEG). Les dangers selon certains vont de la simple irritation au risque de cancer de la peau.

  • Colorants cosmétiques

Des chercheurs américains ont constatés que l'utilisation de colorants pour les cheveux multipliait par cinq le risque de cancer du sein.

  • Colorants azoïques

Colorants à base de goudron synthétique avec des groupes amino, particulièrement critiques sur le plan toxicologique.

  • Padimate-O (aussi connu sous octyl dimethyl PABA)

Essentiellement présent dans les protections solaires, il agit aussi en émettant des nitrites se combinant aux DEA pour former des Nitrosamines.

Selon le docteur Dr Epstein le Padimat–O peut causer des eczémas allergiques ainsi que des réactions sensibles à la lumière se traduisant par des irritations, éruptions, et/ou enflures.

  • Le Fluoride

Plusieurs études incriminent le fluoride dans le cancer des os. Attention aux dentifrices. Ne pas avaler la pâte de dentifrice fluoridée. Pour plus d’infos : www.nofluoride.com(en anglais).

  • Les sels d’aluminium et triclosane

Ce sont des bactéricides utilisés dans les déodorants. Ils endommagent les glandes sudoripares et pourraient se fixer sur certains organes dont le cerveau.

  • Lanoline

Elle serait en partie contaminée par les pesticides.

cosmétiques

CONCLUSION

Cette liste n’est certainement pas complète ni parfaite. Mais, une chose est certaine : les produits cométiques et d’hygiène courants sont remplis de produits chimiques et on ne sait pas trop ce que cela peut engendrer sur le long terme ?

Nous savons que de nombreux cancers ou maladies se développent sans qu’on sache vraiment pourquoi…une partie peut s’expliquer par la génétique ou le psychosomatique mais parfois l’explication pourrait venir de l’utilisation de ces produits sur des dizaines d’années ? Est-ce qu’il ne vaut mieux pas faire attention ? (principe de précaution)

La solution la plus simple : adopter les produits bio et naturels. Vous pouvez trouver des shampoings, du dentifrice, des savons, des crèmes sans aucun produit chimique. Certes ils sont parfois un peu plus cher (le chimique ne coûte pas cher et c’est bien pour cela qu’il s’est développé à une telle échelle) mais les produits cosmétiques bio ne sont pas nocifs pour votre santé, ni pour la planète.

Dossier coordonné par Emmanuel Moulin
Formé à la santé publique, il a travaillé ensuite dans une Biocoop et pour la société La vie Claire et il s’occupe aujourd’hui de la rédaction de Meditationfrance.com

Emmanuel Moulin


Haut de la page