meditationfrance


Faut-il apprendre l'anglais
dès l'école primaire ?

Depuis que le rapport de la commission Thélot, un débat s'était ouvert en France il y a quelques semaines sur la place de l'anglais dans l'enseignement. Faut-il apprendre l'anglais dès l'école primaire ? François Fillon, le ministre de l'Education nationale, a tranché. Au primaire, les élèves devront s'initier à une langue vivante, mais ce ne sera pas forcément la langue internationale !

Quel dommage ! L'anglais est à mon sens la langue internationale et elle devrait occuper une autre place que les autres langues. Certes, l'anglais n'est pas la langue la plus parlée dans le monde. L'espagnol est en fait la langue la plus parlé dans le monde. Et en seconde place, on trouve le chinois. Mais l'anglais, si elle n'est qu'à la troisième place est en réalité la langue la plus répandue dans le monde. Au total, environ 1 milliard de personnes parlent anglais dans le monde. Elle est utilisée dans la plupart des pays, dans les hôtels, dans les aéroports, dans les échanges universitaires, dans les échanges commerciaux, en informatique.etc. Et puis surtout, si vous rencontrez des italiens, des hollandais et des japonais au Népal lors d'un trek, quelle langue allez-vous parlé ensemble ? L'anglais bien sûr.

Le problème vient du fait qu'aujourd'hui, il n'existe pas officiellement de langue internationale. Certains ont tenté l'expérience de l'espéranto mais cette langue crée de toute pièce n'a jamais réussi à se développer. Elle est restée la langue d'un petit groupe de personnes qui rêvaient d'une langue internationale et qui refusaient l'anglais comme langue internationale. Malheureusement, si l'idée est belle, c'est un peu comme avec le communisme, il semble qu'aucune langue crée par des intellectuels ne puisse se développer, car une langue c'est autre chose qu'un ensemble de mots ou une grammaire, c'est une culture, une histoire, une certaine énergie, un certain type de mental et cela doit correspondre à une réalité.

Contrairement aux défenseurs de la francophonie ou de l'espéranto, je ne crois pas que le fait que l'anglais soit la langue maternelle d'un certain nombre de pays soit un véritable problème. Oui, bien sûr, les américains ou les anglais parleront forcément mieux que des personnes qui ont appris cette langue comme langue étrangère mais il me semble que ce point soit secondaire. Peut-être n'avez vous jamais pensé que les anglais qui parlent un anglais très « british » ne sont pas forcément compris par tout le monde ! Je me rappelle d'une amie anglaise que je rencontrai chaque année en Inde lors de mes voyages et qui me racontait comment elle, mais aussi tous ses amis anglais, ont du s'adapter à l'anglais international car sinon presque personne ne les comprenait.

L'anglais international n'est en fait ni l'anglais des Etats-Unis, ni l'anglais de l'Angleterre ou celui de l'Australie. C'est un anglais de base , assez simple qui est pratique, très amical, communicatif et moderne et qui se nourrit en fait un peu de toutes les langues. Il transporte une culture internationale , une vision d'une planète où les peuples sont unis. L'anglais peut nous permettre d'amener plus de fraternité et d'amour entre les peuples. Il représente la fin des « nationalismes » et la naissance d'une humanité unie.

Ensuite, c'est vrai que l'anglais est aussi un facteur de domination, la production de films est en anglais, le commerce international se fait en anglais, les échanges scientifiques sont en anglais mais je dirai que c'est en anglais d'abord parce que les Etats-Unis ont été et sont encore la puissance dominante et non l'inverse. Et c'est une puissance qui a une politique à l'échelle mondiale. Donc, quelques parts, c'est naturel que ce soit un dérivé de la langue parlée par les Etats-Unis qui soit la langue internationale. Maintenant, on peut s'y opposer mais je pense que cela revient à s'opposer à un état de fait. En plus, je rappellerai que prendre l'anglais comme langue internationale ne signifie pas enterrer notre langue maternelle. C'est juste une autre langue, qui sert au niveau international, dans nos relations avec les personne non francophones. C'est une ouverture sur le monde .

Le plus important est d'unifier la planète aussi rapidement que possible. On est en train de crée l'Europe mais ses populations ne peuvent même pas se parler entre elles. La langue est un facteur très important dans la communication entre les peuples. Elle peut diviser comme elle peut unir. Quand les palestiniens parlent avec les israéliens, vous savez quelle langue ils utilisent ? L'anglais.

Le monde est vaste, on ne peut pas apprendre toutes les langues c'est absurde et c'est pourquoi, il est très important de se focaliser sur une langue internationale. La décision de ne pas imposer l'enseignement de l'anglais international dès le primaire dans l'éducation nationale est à dans ce sens, je pense, très regrettable. Pourquoi peut-on passer d'une classe à l'autre sans être très bon en anglais ? Pourquoi ne donne-on pas à l'anglais une place essentielle comme on donne aux maths, ou au français ?

En plus, la proposition de la commission d'apprendre non plus l'anglais littéraire de l'Angleterre mais l'anglais de communication internationale était, je trouve, une très bonne idée. Une langue doit être vivante, pratique, ludique.

L'apprentissage de l'anglais international est devenu indispensable dans le cadre du "village planétaire" et de la globalisation des échanges. Je crois au contraire qu'il est plus que temps de considérer sa maîtrise comme une compétence essentielle (avec l'informatique d'ailleurs) à avoir acquis en fin de scolarité.

Et ce d'autant que j'ai souvent observé qu'une grande majorité de français sont incapables de communiquer en anglais lorsque c'est nécessaire. Ils ont en général tous appris l'anglais mais ils ne sont pas l'aise dans la discussion en anglais. Il y a vraiment un « symptôme » à la française. Il existe certainement de nombreuses raisons à cela. D'abord, il existe en France une espèce de peur de la perte de l'identité française. Pensez-vous que les hollandais qui parlent en général très bien l'anglais ont perdu leur identité hollandaise ? Non, au contraire, cela les lie au monde entier. Cela les rend encore plus riche. Regardez les québécois qui aiment tant la langue française, ils sont en général bilingues ! Si certaines choses seront perdues par le fait de parler anglais, cela signifie pour moi qu'elles ne méritent pas d'être gardées ! La francophonie ne doit pas être une forme déguisée de nationalisme, de fermeture sur soi. Le monde s'internationalise, c'est une évidence et tout va très vite.le monde entier utilise l'anglais pour établir des relations avec les autres pays et cela va encore plus s'accélérer. Si la France ne change pas d'attitude, elle sera rapidement à la traîne, en retrait. La conséquence de tout cela, c'est qu'elle sera incapable de communiquer ou de participer à la mondialisation comme elle le souhaiterait. Rendre son apprentissage obligatoire très tôt aiderait la France à retrouver son influence sur la scène mondiale.

Je pense que chaque personne devrait connaître deux langues, sa langue maternelle et la langue internationale , c'est-à-dire l'anglais international. Et pour être vraiment bilingue, il faut commencer à apprendre la langue au primaire. Le plus tôt est le mieux. Les recherches ont montré qu'un enfant peut apprendre dès la naissance plusieurs langues en même temps et cela sans aucune difficulté. Mais passer un certain age, c'est beaucoup plus difficile, d'où l'importance de commencer l'apprentissage de l'anglais très tôt. Bien sûr, de toute façon, ce n'est pas seulement à l'école qu'il faut changer certaines choses. C'est aussi dans le fonctionnement de la société française. Pourquoi presque tous les films, reportages, séries sont doublés en français ? Pourquoi est-ce qu'on est si timide quand il s'agit de s'exprimer en anglais ?

Emmanuel Moulin


Haut de la page

** Cliquez ici pour voir les articles des mois précédents

retour