meditationfrance


Interview M. Govindan

M. Govindan Satchidananda

M. Govindan a pratiqué d'une manière intensive le Kriya Yoga comme disciple de Babaji depuis 1969, sous la direction de Yogi S.A.A. Ramaiah, 8 heures par jour pendant 18 ans dont quatre passées en Inde. Il a participé à la mise en place et au développement de plus 23 centres de Kriya Yoga autour du monde. Nous l'avons pu interviewer cet homme hors du commun la semaine dernière entre deux de ses voyages…et nous avons été touché par ses réponses et sa présence !

Question (meditationfrance) : En quoi consiste le Kriya Yoga?

Réponse de M. Govindan Satchidananda :
Le Kriya Yoga est l'art scientifique de l'union de l'être à la Réalité Absolue par la réalisation de Soi. Cette forme de Yoga représente une synthèse d'enseignements anciens, ravivée par un grand Maître de l'Inde, Babaji Nagaraj. Il est plus qu'une voie spirituelle, parce que selon la philosophie des Siddhas de Yoga, ce monde n'est pas une illusion, mais la domaine de notre évolution où nous pouvons réaliser notre potentiel à tous les plans d'existence. Donc, le Kriya Yoga est une voie intégrale avec 5 volets :

1. Kriya Hatha Yoga: les postures de relaxation (asanas), les contractions musculaires (bandahs) et la getuelle (mudras), procurent la détente nécessaire au développement d'une meilleure santé, à la paix et à l'ouverture des principaux centres d'énergies: les chakras.

2. Kriya Kundalini Pranayama: les techniques de respiration éveillent et stimulent la circulation de l'énergie spirituelle.

3. Kriya Dhyana Yoga: la méditation contribue à purifier le subconscient et à maîtriser les facultés de l'esprit.

4. Mantra Yoga : les subtilités vibratoires des sons, aiguisent les facultés intellectuelles, et intuitives et activent les chakras.

5. Kriya Bhakti Yoga : les activités dévotionnelles et le service altruiste, accroissent la capacité d'aimer et de cultiver la félicité spirituelle.

Le Kriya Yoga de Babaji permet donc le développement intégral de l'individu sur les cinq principaux plans d'existence : Physique, vital, mental, intellectuel et spirituel. Accessible à tous, chacun peut l'expérimenter et ainsi avoir accès au bonheur et à la paix.

 

Question : Le Kriya Yoga que vous proposez semble très scientifique et complet et là dessus je dois dire que je comprends bien l'intérêt et la force de cette voie spirituelle, mais de l'autre côté, j'ai lu que le Kriya Yoga a été transmis par Babaji dans les années 50 à travers des messages et si j'ai bien compris Babaji serait un maître qui serait ni en l'an 203 après J-C !!! Je dois reconnaître que j'ai plus de mal à comprendre ce genre de phénomène même si je sais qu'il existe de telles choses. Pouvez-vous m'éclairer ? Qui est Babaji ?

Réponse de M. Govindan Satchidananda :
Je ne connais pas l'age de Babaji. Paramahansa Yogananda, l'auteur du classique, "L'Autobiographie d'un Yogi" ne le savait pas non plus, même s'il l'a rencontré trois fois, mais il a dit dans son livre que Babaji avait un âge de plusieurs milliers d'années, et il a essayé d'expliquer comment c'était possible. A la fin de sa vie, Yogananda lui-même, a laissé son corps dans un état d'invulnérabilité, qui était bien validé par les autorités médicales officiels 21 jours après son mort et avant son enterrement à Los Angeles en 1952.

Mon professeur de Yoga, Yogi S.A.A. Ramaiah et son collègue, V.T. Neelakantan ont obtenu de Babaji lui-même des informations importantes sur ses origines pendant des nombreux rencontres entre 1952 et 1954. Babaji leur a dit qu'il était né le jour sacré de la pleine lune vers fin novembre en 203 après J.C. dans un endroit qui s'appelle aujourd'hui "Porto Novo" pas très loin de Pondichéry, en Inde du sud. Il a leur dit aussi qu'il avait deux guru principaux : Agastyar et Boganathar, deux personnages indiens qui selon des anciennes légendes vivent depuis des millénaires.

Comment le croire ? J'ai une formation scientifique, comme mon père, et mon professeur de Yoga, Yogi Ramaiah. Nous avons essayé de répondre à cette question depuis les années soixante. Pendant vingt ans, Yogi Ramaiah a réuni des manuscrits anciens écrits par les membres d'une tradition tamoule de l'Inde du sud, "la tradition des 18 Siddhas," des adeptes de Yoga qui ont développés des pouvoirs miraculeux, "les siddhis." Il y a 15 ans j'ai commencé à organiser leur préservation, traduction et publication. Depuis trois ans, six spécialistes avec des diplômes de doctorat travaillent à temps plein en Inde du sud pour écrire des traductions et des commentaires sur ces anciens manuscrits. Jusqu'à aujourd'hui, notre recherche a constaté entre autres que Babaji et les Siddhas comme lui sont des individus comme vous ou moi, qui dans leur recherche pour Dieu ou la Vérité absolue, l'ont non seulement trouvé mais ils se sont complètement abandonné à Lui. Cet abandon était réalisé par une pratique de Yoga intensive pour des nombreux années. Ils ont aussi décrit comment ce processus a impliqué l'utilisation des formules à base d'herbes et de minéraux spéciaux, sous le nom de "kaya kalpa" pour rajeunir le corps physique. Mais ces préparations avaient comme but de prolonger leurs vies suffisamment longtemps pour que la pratique de Kundalini Yoga, qui implique surtout la respiration puisse surchargé les cellules du corps avec un surplus d'énergie et maintenir leur anabolisme en excès de leur catabolisme.

babajiComme conséquence les Siddhas comme Babaji ont évité le vieillissement des êtres humains ordinaires. Dans leur écritures les Siddhas se révèlent comme des scientifiques eux-mêmes, qui ont fait des découvertes importantes dans les domaines de la médicine, de la botanique, de l'alchimie, de la physiologie et de la chimie. Ils ont aussi réalisé des inventions importantes. Nous avons récemment publié un livre sur Boganathar, incluant sa biographie, basée seulement sur qu'est-ce qu'il a dit de sa vie lui-même. Il a dit qu'il a inventé un appareil pour voler, un automobile et un bateau motorisé à la vapeur et un parachute, entre autres!

"Le but ultime de Babaji et des Siddhas de sa tradition n'était pas de rendre leurs corps physiques immortels. Leur but ultime était l'abandon complet au Seigneur. Cet abandon progressif commençait, comme dans tous les traditions spirituelles, dans le plan spirituel, avec la réalisation du Soi et la réalisation mystique de la Présence du Seigneur. Mais après cela, ils ont réalisé leur potentiel pour un abandon de leur intellect, de leur mental, et de leur corps vital et corps physique.

A chaque étape ils ont expérimenté des signes remarquables, qu'on appelle les "siddhis" ou pouvoirs miraculeux, ou signes de perfection. Avec l'abandon du l'égoïsme au niveau intellectuel, ils ont développé la sagesse, et par conséquence ils pourraient s'exprimer sur n'importe quel sujet en profondeur, sans éducation dans les domaines concernés. Au niveaux mental et physique l'abandon du soi a manifesté des pouvoirs comme la clairvoyance, la prophétie, la matérialisation des objets. Quand ils s'abandonnaient au Seigneur, l'identification égotique avec le corps physique disparaissait et leurs cellules devenaient invulnérables, grâce à la descente d'une conscience et d'un pouvoir supérieur. Pour eux la perfection ("siddhi") ne se limite au plan spirituel seulement. Pour eux la réalisation du Seigneur seulement au plan spirituel était une réalisation incomplète.

Rester avec un mental sujet aux névroses et dans un corps sujet aux maladies et à la mort n'était pas la perfection. C'était un défi à surmonter par un abandon de Soi progressif. Comme Sri Aurobindo, au 20ieme siècle, ils ont fait descendre dans tous les plans de leur existence, la conscience et le pouvoir de la Divinité. De cette façon le Seigneur était capable de travailler à travers ces personnages d'une façon parfaite et complète."

Nous avons publié les écritures des Siddhas, incluant "Tirumandiram," de Tirumular, Boganathar, et Patanjali ("Kriya Yoga Sutras de Patanjali et les Siddhas") qui ont tous décrits en détail cette transformation du corps et des autres pouvoirs assez remarquables. Mais ces pouvoirs et cette transformation n'étaient pas leur objectif. Donc il faut pas mettre d'emphase sur ces choses.

Qui est Babaji? Qui êtes-vous? Quand vous vous réalisez, vous allez réaliser qui est Babaji. Je peux ajouter cependant qu'il met aucune emphase sur sa personne, et qu'il préfère travailler d'une façon autonome, comme les autres Siddhas, pour la bienfaisance et l'évolution de l'humanité. Il a réalisé Soi-même comme la conscience absolue, l'être absolue et la joie absolue. Rien de spéciale. Il a développé son Kriya Yoga comme une voie à la réalisation de Soi.

Question : Vous habitez, je crois près de Montréal au Canada et vous allez venir en France au mois d'Avril et de Mai animer des conférences et des stages (du 3 au 4 avril 2004 à Paris et du 22 au 23 mai 2004 près de Nice : Le Kriya Yoga de Babaji : une voie vers la Rialisation du Soi). Pouvez-nous parler du contenu de ses stages et à qui ils s'adressent ?

Réponse de M. Govindan Satchidananda :
Je viens en France depuis 10 ans, environ 2 ou 3 fois par an pour animer des stages. J'habite dans notre ashram au Québec, à une heure de Montréal, dans les montagnes sur une domaine de 40 hectares, où nous avons un programme tout l'année. Les stages que j'offre à Paris du 3 au 4 avril 2004 et du 22 au 23 mai 2004 près de Nice, s'adressent à tous ceux qui désirent s'appliquer à la réalisation de leur vrai Soi, par la pratique des techniques de la méditation, de la respiration et des postures de Yoga.

J'ai déjà mentionné en réponse à votre 1er question, quelques détails sur ces trois volets de pratique. Les techniques sont enseignées et pratiquées d'une manière systématique. Dans le stage, il y aura environ 15 périodes de 45 minutes chacune, où nous allons apprendre comment utiliser sept techniques différentes de méditation.

Nous allons apprendre une technique puissante de respiration qui s'appelle "Kriya Kundalini Pranayama" et qui est divisée en six phases. Nous allons aussi apprendre sept techniques de méditation en sept séances en alternance avec les séances dédiées à l'apprentissage de la technique de respiration. En deux séances d'un heure et quart chacune nous allons apprendre aussi les 18 postures de Kriya Hatha Yoga. Les techniques de méditation et de respiration sont accessibles à tous. Les postures sont enseignées dans des étapes progressives, qui les rendent accessibles à tout le monde.

Initiation au Kriya Yoga signifie : avoir son expérience initiale avec ces techniques. Il y a aussi une transmission de l'énergie et de la conscience de l'enseignant.

Les techniques de méditation permettent à chacun de développer une maîtrise progressive du mental. La première technique s'adresse à la purification du subconscient; la deuxième à la concentration; la troisième à la visualisation et à notre capacité à devenir visionnaire; la quatrième à l'utilisation de l'intellect (jnana yoga ou yoga de sagesse); le cinquième à nos cinq sens subtils et au développement de nos facultés supérieurs; le sixième à notre intuition; le septième à la communication avec notre source de guidance intérieure suprême.

La technique de respiration, la plus importante, la Kriya Kundalini Pranayama implique une circulation de l'énergie de la respiration à travers les canaux importants entre les chakras, les centres psycho-énergétiques. Ils s'ouvrent graduellement par cette pratique.

Les postures sont uniques dans leur manière d'être pratiquées; l'emphase n'est pas sur la performance, mais sur les effets énergétiques et de récupération, sur la relaxation entre les postures et sur la pratique des étapes progressives. Les postures sont pratiques en paires, qui facilitent la relaxation et la développement équilibré de la personne. Et surtout, il sont pratiqués d'une façon méditative, comme une voie à la réalisation du Soi.

C'est un stage intensif, avec beaucoup de matériel, mais cela nous laisse avec une système à suivre tous les jours, qui nous amène à des états de conscience supérieures, vers la paix, l'amour, la joie, et la réalisation du Soi.

Question (meditationfrance) : Comment le Kriya Yoga peut-il aider l'homme d' aujourd'hui à gérer ses émotions ou à vivre sa sexualité ?

Réponse de M. Govindan Satchidananda :
Le mot Kriya signifie "action avec conscience" donc le Kriya Yoga est une série de techniques qui nous permet d'amener la conscience dans tous les dimensions de notre vie, incluant les émotions et notre sexualité. Ordinairement, les gens se permettent d'être comme " un ballon dans une tempête ", c'est-à-dire de laisser leurs tendances humaines prendre le contrôle. On se prétend être libre, mais en réalité nous sommes tous des esclaves de nos tendances habituelles, qu'on s'appelle les samskaras, ou habitudes subconscientes dans le Yoga. Une grande partie du chemin du Yoga c'est la purification du subconscient de ces tendances. C'est un processus qui fonctionne au fur et mesure que nous faisons le lâcher-prise en profondeur avec l'aide des techniques de KriyaYoga.

Nous pouvons tous apprécier comment quelques grandes respirations vont nous aider à lâcher prise sur la tension et les émotions difficiles. Quand c'est fait d'une façon systématique et régulière, l'effet est beaucoup plus profond. Les postures, la méditation, les mantras nous vont nous aider aussi à maîtriser les tendances émotionnelles.

Par la méthode du témoin, nous pouvons aussi maîtriser les tendances émotionnelles.

C'est un art, qui exige de la pratique grâce aux techniques de Kriya Yoga.

La plupart des personnes confondent la sexualité avec l'acte sexuel. Ils sont distincts. La sexualité est une manifestation de notre force de vie, qu'on appelle "ojas" avec référence aux êtres humains, ou "prana" ou "chi" en général. Par habitude, cette énergie circule selon la place où nous mettons notre conscience. La plupart du temps, notre conscience est centrée dans les chakras inférieurs, et nous sommes préoccupés par la sécurité, le pouvoir (pour réaliser nos désirs) et l'acte sexuel. Selon la théorie et la pratique de Kriya Yoga et Kundalini Yoga, nous pouvons sublimer cette énergie vers les centres psycho-énergétiques supérieurs (les chakras) par les techniques de Yoga, surtout par la respiration. Par conséquence nous aurons ainsi plus d'amour et de compassion (centre du coeur), de la créativité (centre de la gorge), de l'intuition (centre aux sourcils) et de la conscience de la Présence, (la couronne) ou super-conscience. Le but ici, c'est de rendre tous nos actes, incluant l'acte sexuel plein de conscience. La plupart du temps "nous rêvons les yeux ouverts" parce que nous faisons des choses par automatisme. Le Kriya Yoga est un moyen de s'éveiller par la pratique de la conscience. La conscience est le véhicule et la destination du Kriya Yoga: rendre tous nos actes conscients.

Meditationfrance : merci pour cet interview !

Interview réalisé le 20 février 2004 en anglais et en français
(excusez-nous des quelques fautes d'orthographe qui restent ici ou là…)


Haut de la page

Archives

retour